Zones humides: un atout pour la santé humaine

Le 05 février 2008 par Agnès Ginestet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Comme chaque année depuis 1997, la journée mondiale des zones humides a eu lieu le 2 février, date anniversaire de la signature de la convention sur les zones humides d’importance internationale à Ramsar (Iran) en 1971. Le thème de cette année était: «Notre santé dépend de celle des zones humides».

Ces zones sont en effet des sources de produits alimentaires de qualité, fournissant notamment du poisson et des plantes (le riz en particulier). Elles ont aussi un rôle épurateur, en limitant la contamination bactérienne ce qui rend l’eau douce propre à la consommation.

Mais les zones humides sont menacées par les pollutions domestique, agricole et industrielle, par l'exploitation excessive de l'eau, ou encore par un mauvais assainissement, qui «aggrave la contamination bactérienne de l'eau de consommation fournie par les zones humides».

L’Afrique et l’Asie du Sud restent fortement affectées par les maladies liées à l’eau. Selon le dossier de presse du ministère chargé de l’environnement, «les maladies diarrhéiques touchent à la fois les pays d'Afrique et d'Asie du Sud tandis que les impacts du paludisme frappent essentiellement l'Afrique mais aussi de nombreuses régions d'Asie et des Amériques». Le paludisme et les affections diarrhéiques (dont le choléra), que contractent essentiellement les enfants de moins de 5 ans, ont entraîné entre 1,3 et 1,8 million de décès en 2002.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus