Ysengrin s’installe dans l’Aude

Le 14 mars 2014 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Sa présence était suspectée depuis plus d'un an.
Sa présence était suspectée depuis plus d'un an.
DR

Le loup poursuit sa reconquête de l’Hexagone. Et l’offensive se poursuit tous azimuts. Fin janvier, un piège photographique du réseau Loup-Lynx de l’Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS) shootait un loup sur le territoire de la commune de Walsheid (Moselle), dans le massif du Donon. Quelques jours auparavant, un jeune mâle se faisait faucher par un véhicule en traversant l’autoroute A 570, entre Hyères et Toulon (Var).

Le 3 février, la préfecture de la Marne confirmait la découverte, à Coole, d’un cadavre de loup, abattu par un chasseur inconnu. Ironiquement (au regard de décisions ministérielles récentes), le préfet de la Marne rappelle «que l'abattage d'un animal d'espèce protégée constitue un délit au regard du code de l'environnement».

Mais Ysengrin passe aussi à l’attaque au sud. En fin de semaine dernière, les experts de l’ONCFS ont authentifié des photographies de loup, prises dans le massif du Razès (Aude). Cette confirmation permettra, peut-être, d’accélérer les procédures d’indemnisation d’un éleveur de Fenouillet-du-Razès.

Interrogée par L’Indépendant, Sandrine Juin affirme avoir perdu une centaine de moutons, de brebis et d’agneaux en un an. Selon elle, la présence du super prédateur est avérée dans cette zone, située entre Castelnaudary et Limoux, depuis janvier 2013. Au moins. Car l’arrivée du quadrupède est attestée, ou fortement soupçonnée, dans les Pyrénées, en Lozère, en Ardèche, dans le Gers et le Lot, depuis 2012.

Cette extension du domaine lupin ne doit pas surprendre. Au cours d’un symposium international, organisé en octobre dernier, Farid Benhammou avait rappelé que le canidé est capable de franchir des distances supérieures à 1.000 km: «Tout le territoire français de métropole peut être potentiellement recolonisé par le loup actuellement», avait conclu le géographe de l’environnement.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus