Xynthia: prison ferme requise contre l’ancien maire de la Faute-sur-Mer

Le 15 octobre 2014 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
4 ans de prison, dont 3 ans ferme, ont été requis contre René Marratier
4 ans de prison, dont 3 ans ferme, ont été requis contre René Marratier

Le réquisitoire est tombé ce 15 octobre au tribunal correctionnel des Sables d’Olonne (Vendée). Le procureur de la République a requis 4 ans de prison, dont 3 ans ferme, et 30.000 euros d’amende à l’encontre de René Marratier, ancien maire de la Faute-sur-Mer.

Un mois après l’ouverture du procès de la tempête Xynthia, qui a causé la mort de 53 personnes dont 29 à la Faute-sur-Mer le 28 février 2010, la tension restait forte dans la salle d’audience.

 

Poursuivi pour homicides involontaires aggravés et mise en danger de la vie d’autrui, René Marratier est accusé d’avoir largement sous-estimé le risque de submersion rapide sur sa commune ainsi que le risque d’inondation, la commune de la Faute-sur-Mer étant bordée par l’estuaire du Lay.

 

Le procureur a également requis 3 ans de prison, dont 2 ans ferme, et 50.000 € d’amende à l’encontre de son ancienne adjointe à l’urbanisme, Françoise Babin, 2 ans de prison dont une année ferme et 50.000 € d’amende contre le fils de celle-ci, Philippe Babin, agent immobilier, et enfin un an de prison avec sursis et 5.000 € d’amende contre le fonctionnaire de l’Etat Alain Jacobsoone.

 

Le jugement du tribunal correctionnel des Sables d'Olonne est attendu le 12 décembre.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus