Xynthia : les nouvelles zones noires sont avancées

Le 19 octobre 2010 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

 

Le ministère en charge de l’écologie a rendu publique, lundi 18 octobre, la nouvelle cartographie des zones désormais jugées trop dangereuses pour être habitables, situées dans les communes de La Faute et l'Aiguillon-sur-Mer (Vendée), victimes de la tempête Xynthia en février dernier.

 

Conformément aux instructions données par l’hôtel de Rocquelaure, ces parcelles seront proposées à la déclaration d’utilité publique. Ce sont, à La Faute-sur-Mer, l’intégralité des habitations situées dans la cuvette centrale, l’ensemble des maisons sans étage situées au sud de la rue du Port des Yachts, l’intégralité des habitations situées à la Pointe de l’Aiguillon. A l’Aiguillon-sur-Mer : l’ensemble des maisons sans étage situées dans le périmètre du rapport d’expertise.

Par ailleurs, prévient le ministère de l’écologie : « Des prescriptions devront être définies dans le plan de prévention des risques sur les maisons à étage qui sont conservées, afin que ces habitations n’abritent pas de pièces de sommeil dans leur niveau bas. »

 

Les habitants de la zone de solidarité dont les parcelles sont soumises à la déclaration d’utilité publique, ainsi que ceux dont les parcelles ne sont pas soumises à la déclaration d’utilité publique en vue de l’expropriation, c'est-à-dire tous les habitants de la « zone de solidarité », disposent d’un délai d’un mois, soit jusqu’au 18 novembre 2010, pour confirmer ou non leur intention de procéder à la vente amiable.

En ce qui concerne les parcelles soumises à enquête publique, la déclaration d’utilité publique sera prise après enquête publique et la procédure d’expropriation, parcelle par parcelle, se fera sous le contrôle du juge. Seules les parcelles occupées par des habitations n’ayant pas fait l’objet d’une acquisition à l’amiable seront soumises à la déclaration d’utilité publique en vue d’une expropriation.

A ce jour, 599 habitations ont accepté une offre d’acquisition à l’amiable et 199 ventes sont effectives en Vendée, sur un total de 823 habitations bâties et d’une centaine de constructions légères en zone de solidarité.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus