WWF alarmé de la gestion de l’eau en Méditerranée

Le 17 juillet 2006 par Laure Pollez
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
L’organisation WWF International appelle à une inflexion importante des politiques de gestion de l’eau en Méditerranée. Constatant une multiplication des sécheresses, le WWF met en garde contre le développement trop intense de l’irrigation. Dans un rapport publié jeudi 13 juillet, l’organisation rappelle que la surface irriguée y a doublé dans la région depuis 1965, à tel point que l’irrigation y représente la plus grosse part de la consommation d’eau (65%). En cause, notamment: les subventions agricoles européennes qui encouragent le développement de cultures telles que le maïs et la betterave, qui ont d’importants besoin en eau, aux dépens des cultures traditionnelles telles que les olives ou les citrons. Le WWF redoute que la situation n’empire si la gestion de l’eau n’est pas revue. Dans la région, les précipitations ont diminué de 20% depuis 50 ans alors que la demande en eau a doublé. Et cette évolution se poursuit. «La crise en Méditerranée reflète la crise mondiale de l’eau» estime Jamie Pittock, directeur du programme eau de WWF International. «La ressource est limitée, il faut donc que les gouvernements la gèrent en fonction de limites durables, afin de la sauvegarder» ajoute-t-il.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus