Washington publie ses promesses climatiques

Le 31 mars 2015 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
No surprise, mister President.
No surprise, mister President.
DR

In extremis. A quelques heures de l’échéance fixée aux 195 Etats ayant ratifié la convention de l’ONU sur les changements climatiques, le gouvernement américain a publié sa contribution nationale (INDC) sur le site onusien dédié. Au 31 mars, 32 pays seulement auront tenu l’engagement pris durant le sommet climatique de Lima.

S’il faut se féliciter du geste de bonne volonté réalisé par le deuxième plus gros émetteur mondial de gaz à effet de serre (GES), pas de surprise à attendre de sa contribution. Comme annoncé en novembre dernier, les Etats-Unis proposent de réduire de 25 à 28% leurs émissions de GES[1] entre 2005 et 2025.

pas de recours aux "flex-mex"

Pour atteindre ce but, la Maison blanche renforcera les normes d’émission des voitures et des camions (ce qui était prévu de toutes façons) et des bâtiments. Avant l’été, l’EPA devrait publier les nouveaux standards d’émission des centrales thermiques à flamme. L’agence fédérale doit aussi durcir les normes de rejet de méthane des décharges et développer les alternatives aux HFC.

Sans rire, le gouvernement américain dit renoncer aux mécanismes de flexibilité, auquel il ne peut recourir faute d’avoir ratifié le protocole de Kyoto.

Rares, les contributions nationales ne sont pas non plus à la hauteur de l’enjeu. «Ces propositions sont loin d’être compatibles avec un réchauffement limité à 2°C», résume Bill Hare de Climate Analytics.

Dans un rapport publié le 27 mars, le New Climate Institute estime que des engagements américains, européens et chinois «2°C compatibles» permettraient, au pire, la création d’un million d’emplois et la diminution significative du nombre de décès prématurés imputables à la pollution atmosphérique.

 



 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus