Washington interdit l’accès de ses ports aux pêcheurs illégaux

Le 14 octobre 2010 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

 

C’est un petit pas dans la lutte contre la pêche clandestine. Mais il pourrait susciter des vocations. L’administration américaine de l’océan et de l’atmosphère (Noaa, selon l’acronyme) va prochainement être investie de nouveaux pouvoirs lui permettant d’interdire l’accès aux ports américains de navires impliqués dans des affaires de pêches illégales.

 

Selon la réglementation américaine, un bateau ne battant pas pavillon américain et souhaitant mouiller dans les eaux ou dans un port américains doit, au préalable, obtenir l’autorisation des garde-côtes. En vertu d’une loi fédérale entrant en vigueur le 27 octobre, l’US Coast Guard sera tenue de consulter le service des pêches de la Noaa qui devra vérifier que le navire demandeur n’est pas inscrit sur l’une des listes internationales des navires délinquants (liste IUU en jargon international).

 

Ces listes sont régulièrement mises à jour par les organisations internationales de régulation de la pêche, comme laCommission internationale pour la conservation des thonidés de l’Atlantique (Iccat).

 

La loi fédérale vaut aussi pour toute personne ou toute entreprise qui aurait commercé avec les équipages ou les armateurs de ces navires pirates.

 

http://www.noaanews.noaa.gov/stories2010/20101013_fishing.html

http://www.nmfs.noaa.gov/ia/challenges/iuu.htm



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus