ajouter à mes dossiersRéagir à cet article
imprimer Ajouter à vos favoris envoyer à un ami Ajouter à mes favoris Delicious Partager cet article sur WikioPartager cet article avec mon réseau profesionnel sur Viadeo linkedinPartager cette page sous TwitterS'abonner au flux RSS du JDLE

Washington autorise un maïs GM

Le 15 février 2011 par Valéry Laramée de Tannenberg

 

Le Département américain de l'agriculture (USDA, selon l’acronyme anglais) a autorisé, vendredi 11 février, la commercialisation du caractère de l'amylase du maïs par Syngenta. Selon le communiqué publié vendredi par le groupe bâlois, il s'agit du premier caractère génétiquement modifié du maïs utilisé pour la production d'éthanol.

 

En permettant au maïs de synthétiser de l'alpha-amylase directement dans ses grains, la production d'éthanol à partir de maïs sec moulu est optimisée et son intégration dans les infrastructures existantes en est facilitée, assure le géant agrochimique bâlois dans un communiqué.

 

L’industriel ajoute que ce maïs permet aussi de réduire la consommation d'énergie et d'eau pendant la production tout en diminuant de manière significative son empreinte carbone. Le maïs GM est commercialisé en Australie, au Canada, au Japon, au Mexique, en Nouvelle Zélande, aux Philippines, en Russie et à Taiwan, mais jusqu’à présent il n’était autorisé à la culture qu’au Canada.

 

Ces arguments n’ont pas convaincu les géants de l’agro-industrie américaine. Ces derniers craignent qu’une contamination des plantations de maïs non GM par du pollen de maïs Syngenta puisse amoindrir la qualité de certains produits finis, tels les chips ou les céréales de petits déjeuners.

 

C’est la troisième fois depuis le début de l’année que l’USDA donne son feu vert à la culture d’une nouvelle variété GM. Le 4 février, Washington avait autorisé la culture d’une betterave très sucrière [ JDLE]. Le 27 janvier, une variété de luzerne résistante au Roundup de Monsanto a aussi été autorisée.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor