Washington assainit le golfe du Mexique

Le 16 septembre 2010 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

 

L’administration Obama durcit un peu plus la réglementation encadrant l’exploitation des hydrocarbures en mer. Après avoir décrété une interdiction temporaire de l’exploration offshore, Washington vise, cette fois, les installations abandonnées par les pétrogaziers. Mercredi 15 septembre, le secrétaire à l’Intérieur, Ken Salazar, et le directeur du Bureau de régulation et de gestion de l'énergie (BOEMRE, selon l’acronyme américain), Michael Bromwich, ont dévoilé une ordonnance inédite.

 

 

D’une dizaine de pages, ce texte, qui entrera en vigueur le 15 octobre, ordonne, pour la seule région du Golfe, le rebouchage définitif des puits d’huile ou de gaz qui ne sont plus exploités depuis 5 ans et qui ont été obturés par une simple vanne de sécurité. Les propriétaires des anciennes plates-formes de production ou d’exploration orphelines depuis 5 ans également, devront les démonter. Enfin, les exploitants de gazoducs et d’oléoducs sous-marins délaissés devront les retirer du fond de la mer. Selon les estimations du BOEMRE, 650 plates-formes et 3.500 puits seraient concernés par la nouvelle réglementation.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus