Wal-Mart veut éliminer le triclosan

Le 22 juillet 2016 par Romain Loury
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Premier distributeur mondial
Premier distributeur mondial

Premier distributeur alimentaire au niveau mondial, l’entreprise américain Wal-Mart a annoncé mercredi 20 juin sa décision d’éliminer huit agents chimiques de l’ensemble de ses produits d’ici 2018. Parmi eux, le triclosan, un antibactérien suspecté d’être un perturbateur endocrinien.

Au total, ce sont 90.000 produits qui sont concernés, indique l’agence de presse Bloomberg. Selon l’annonce de Wal-Mart, les 700 fournisseurs concernés doivent mentionner la présence de ces huit agents sur l’étiquetage des produits d’ici à 2018, et œuvrer pour leur trouver des alternatives.

Les huit agents concernés sont le triclosan, antibactérien présent dans les produits d’hygiène et de soins (dont les dentifrices), le formaldéhyde (bois contre-plaqué, peintures, cosmétiques), le toluène (peintures, vernis à ongles), le diéthylphtalate et le dibutylphtalate (plastiques), les nonylphénol éthoxylates (détergents), le butylparabène et le propylparabène (cosmétiques).

En Europe, qui n’a longtemps eu d’yeux que pour le bisphénol A, le triclosan, accusé d’entraîner allergies, antibiorésistance et cancers, est peu connu. Les Etats-Unis y sont bien plus attentifs: en mai 2014, le Minnesota est devenu le premier territoire au monde à promulguer son interdiction, et ce à compter de janvier 2017. De nombreux producteurs se sont engagés à s’en débarrasser.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus