Voiture électrique: les recettes du succès selon la FIA

Le 25 mars 2011 par Sonja van Renssen
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

 

La toute-puissante Fédération internationale de l’automobile (FIA) ne fait pas qu’organiser les courses de Formule 1. Son bureau de lobbying bruxellois donne aussi des conseils sur tout ce qui touche à l’industrie automobile, notamment les voitures électriques (VE), dans un rapport rendu public cette semaine.

Selon la FIA, les consommateurs n’adopteront pas les VE si les infrastructures ne sont pas en place ou s’ils ne comprennent pas cette nouvelle technologie. Les décideurs politiques doivent donc montrer l’exemple en investissant dans la R&D des batteries, en adoptant des normes communes de recharge et en réalisant des programmes de démonstration. Mais attention! Les gouvernements ne doivent privilégier aucune technologie en particulier, ni créer de charge fiscale supplémentaire.

Le succès des VE dépendra autant de la mise en place d’un système complexe de fabricants de véhicules et de batteries, de fournisseurs et distributeurs d’énergie ainsi que de fournisseurs de services de mobilité, que de la maîtrise des nouvelles technologies nécessaires, prédit la FIA.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus