Virus du Nil occidental: pulvérisation de pesticides sur New York

Le 29 août 2012 par Geneviève De Lacour
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Le maire de New York annonce le retour du virus du Nil occidental
Le maire de New York annonce le retour du virus du Nil occidental

Pour limiter la prolifération des moustiques porteurs du virus du Nil occidental, le maire de New York a annoncé mardi 28 août que du pesticide allait être pulvérisé sur Manhattan.

Un communiqué du département de la santé de la ville précise que l’opération devrait se dérouler le 31 août sur une partie de Central Park et le nord-ouest de Manhattan. Il s’agit de zones où le virus du Nil occidental est particulièrement actif avec des populations de moustiques importantes ou en augmentation.

Les autorités new-yorkaises, qui procèdent régulièrement à ce type de pulvérisations, précisent que celles-ci ont une concentration très basse de pesticides, et ne représentent aucun risque pour la santé quand ces produits sont utilisés correctement.

Elles recommandent toutefois à la population de rester à l'intérieur pendant les pulvérisations et de ne pas laisser d'habits et ou jouets d'enfants à l'extérieur.

La plupart du temps, le virus du Nil occidental passe inaperçu, mais il peut aussi causer des symptômes ressemblant à la grippe, et dans une minorité de cas des complications telles que des méningites et des encéphalites. La maladie, pour laquelle il n’existe actuellement aucun traitement, peut alors être mortelle.

La maladie est en pleine résurgence cette année aux Etats-Unis (voir JDLE). Au moins 41 personnes porteuses du virus sont décédées aux Etats-Unis cet été. Sur l'ensemble du pays, 1.118 cas ont été recensés, mais 80% des personnes infectées ne présentent aucun symptôme.

«Nous sommes au milieu d'une des plus grandes épidémies de virus du Nil occidental jamais vues aux Etats-Unis», affirmait il y a quelques jours un médecin du centre de contrôle et de prévention des maladies (CDC). La maladie a été observée dans 38 Etats. Le Texas est l'Etat le plus touché, avec 25 morts et plus de 500 infections. Le virus est également très actif au Mississippi, en Louisiane, dans le Dakota du Sud et l'Oklahoma.

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus