Villepin annonce des mesures environnementales

Le 04 octobre 2006 par Claire Avignon
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
vill
vill

Le 4 octobre, lors de sa 15e conférence de presse mensuelle, Dominique de Villepin a déclaré qu'il voulait «proposer aux Français» un «véritable pacte national pour l'environnement» qui «rassemblera tous les acteurs: citoyens, entreprises, collectivités locales, Etat.» Outre des modifications du Codevi, le Premier ministre a annoncé des mesures dans le bâtiment.

Il a ainsi annoncé le relèvement du plafond des Codevi de 4.600 euros à 6.000 euros au 1er janvier 2007, les suppléments d'épargne attendus devant financer des économies d'énergie. «L'argent disponible, soit environ 10 milliards d'euros, sera immédiatement mobilisable pour des prêts écologiques», a souligné le Premier ministre en relevant que «beaucoup de Français veulent investir pour pour rendre leur logement plus économe en énergie, mais hésitent encore en raison du coût des équipements». Le Codevi sera ainsi utilisable «au profit non seulement des PME mais dorénavant aussi de l'environnement», selon le dossier diffusé par Matignon à l'occasion de la conférence de presse.

Les sommes mobilisables seront celles déposées sur les Codevi et «non utilisées pour des prêts, ainsi que les dépôts supplémentaires permis par le relèvement du plafond», précise le texte. Le Codevi (compte pour le développement industriel), rémunéré à 2,75% et ouvert aux particuliers, était jusqu'à présent dédié au financement des PME. Son encours est actuellement d'environ 47 milliards d'euros.

Autre cible: les entreprises françaises qui ont «des avantages à faire valoir en termes d'économie de l'environnement et doivent agir en responsabilité.» Dans cette optique, les quotas de CO2 seront baissés de 6% pour 2008-2012. Mais cette diminution ne porte que sur les entreprises déjà soumises au premier plan national d'allocations des quotas (Pnaq). D'après les chiffres du ministère en charge de l'environnement, l'effort global devrait être, après accord de la Commission européenne, de 3,4%. Dominique de Villepin a aussi évoqué la création d'une taxe sur l'utilisation du charbon.

Bonne nouvelle pour l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (Ademe): ces crédits affectés aux réseaux collectifs de chaleur renouvelable vont être doublés et portés à 200 millions d'euros sur 5 ans. Cette enveloppe permettra «d'alimenter 600.000 logements en énergie propre» (chauffage bois, solaire, géothermie et gaz). Elle sera financée par la taxe sur le charbon que le gouvernement veut créer.

Le chef du gouvernement veut également quadrupler la part de HLM atteignant la norme de très haute performance énergétique grâce à la mise en place «dans les tout prochains jours» par la Caisse des dépôts et consignations d'un prêt à 2,45%.

Enfin, le Premier ministre a annoncé la création d'une réserve naturelle des terres australes antarctiques françaises qui, couvrant 700.000 hectares, «sera de très loin la plus grande de France».




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus