VHU: un site pour améliorer leur recyclage

Le 23 juillet 2008 par Victor Roux-Goeken
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Une étape supplémentaire vient d'être franchie dans la professionnalisation de la filière des véhicules hors d'usage (VHU). Le ministère de l'Ecologie et l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (Ademe) ont lancé, vendredi 18 juillet, un site destiné au recyclage de ces déchets dangereux, dont le gisement est estimé à 1,5 million par an (1).

Le ministère achève, ce faisant, de lancer une campagne de communication jusqu'ici quasi inexistante, bien que promise et attendue depuis les débuts de la filière en mai 2006. La création de ce site a d'ailleurs été peu relayée par les deux organismes concernés.

Y figurent la liste, département par département, des quelque 1.300 broyeurs et démolisseurs agréés en France; les conditions pratiques de prise en charge; le cycle de dépollution et de recyclage d'un VHU; les sanctions encourues –peine de deux ans d'emprisonnement et de 75.000 euros d'amende– par le propriétaire d'un VHU remettant ses déchets «à tout autre que l'exploitant d'une installation agréée»; l'impact sur l'environnement causé par l'abandon d'un VHU, qui «contient [des] éléments liquides et solides [considérés comme dangereux]: huiles, filtre à huile, liquide de frein et de refroidissement, batterie au plomb, fluides de climatisation, éléments pyrotechniques utilisés dans les coussins gonflables de sécurité ou les prétensionneurs de ceintures de sécurité…»



(1) Voir l'article du JDLE «VHU, filière auto-gérée»




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus