Vers une refonte totale du vignoble français

Le mercredi 07 juin 2017 à 18h 46 par Romain Loury
Jean-Pierre van Ruyskensvelde
Jean-Pierre van Ruyskensvelde

Fin avril, trois premiers cépages de l’Institut national de la recherche agronomique (Inra), résistants à l’oïdium et au mildiou et nécessitant donc moins de fongicides, ont obtenu un classement temporaire. Quels changements pour la filière vin? Le point avec Jean-Pierre van Ruyskensvelde, directeur général de l’Institut français de la vigne et du vin (IFV).

Extrait : Obtenus par croisement avec des variétés naturellement résistantes (ce ne sont donc pas des OGM), ces cépages, appelés Bouquet ou ResDur (selon le type de croisement), pourraient permettre de réduire l’usage de fongicide de 80%...

comment lire l'article complet ?

Vous êtes abonné

Saisissez vos codes d’accès :

Mot de passe perdu?
Cliquez ici

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous au JDLE et soyez au cœur de l’information professionnelle en Hygiène, Sécurité et Environnement.

Découvrez notre offre d’abonnement :

  • - Un accès simple à toute l’actualité HSE pour une meilleure maitrise des risques
  • - Une communauté de professionnels et un outil d’échange pour partager vos retours expériences
  • - Une newsletter quotidienne pour ne pas passer à côté de l’information

en savoir plus

A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus