Vers une nouvelle hausse du tarif régulé du gaz

Le 22 décembre 2014 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Les hausses préconisées du tarif d'acheminement varient de 2,5%  à 3,1%.
Les hausses préconisées du tarif d'acheminement varient de 2,5% à 3,1%.

La Commission de régulation de l'énergie (CRE) a préconisé, ce lundi 22 décembre, d'augmenter à partir d'avril 2015 les tarifs d'acheminement du gaz naturel en faveur des gestionnaires des gazoducs français, une hausse qui pourrait être répercutée sur le consommateur final.

Ces tarifs d'utilisation des réseaux de transport de gaz naturel sont révisés par la CRE chaque année et soumis pour avis au Conseil supérieur de l'énergie (CSE).

La hausse préconisée au 1er avril 2015 dans la délibération de la CRE est de 2,5% pour GRTgaz, filiale de GDF Suez, et de 3,1% pour TIGF (Transport Infrastructure Gaz de France), qui exploite le réseau de gazoducs du sud-ouest de la France.

Cette ex-filiale de Total a été cédée l'an dernier à un consortium regroupant EDF, le gestionnaire de réseau de gaz italien Snam et le fonds souverain de Singapour GIC.

Ces hausses pourraient être répercutées sur les tarifs réglementés du gaz naturel appliqués par GDF Suez au consommateur final car le tarif d'acheminement rentre dans les coûts dits hors approvisionnement de l'énergéticien, qui sont pris en compte dans la formule de calcul des prix du gaz.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus