Vers une meilleure traçabilité des produits vendus en Europe au bénéfice des consommateurs

Le 13 avril 2011 par Foodsafety Vigilance
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Publié le 06/04/2011 par Eglantine de Carpentier

Emballage / Etiquetage > Etiquetage / Information du consommateur


Une proposition de résolution, enregistrée à la présidence du Sénat le 22 mars 2011, vise à demander aux institutions européennes d'adopter des mesures qui permettront une meilleure traçabilité de l'origine au bénéfice des consommateurs et de l'emploi.

Cette proposition de résolution s'inscrit dans le cadre de l'examen par le Parlement européen et le Conseil de l'Union européenne (UE) de plusieurs règlements intégrant des dispositions relatives à l'étiquetage de l'origine nationale, telle que par exemple la proposition de règlement concernant l'information des consommateurs sur l'origine des denrées alimentaires.

 Il s'agit ainsi pour la France de faire connaître sa position et notamment son souhait que des initiatives fortes soient prises auprès de l'UE pour défendre, à la suite des votes du Parlement européen, l'extension progressive de l'obligation de marquage de l'origine à de nouvelles familles de produits, que ceux-ci soient d'origine intra- ou extracommunautaire.

Cette proposition de résolution invite en outre les institutions européennes et les pouvoirs publics des États-membres à promouvoir la valorisation des productions locales, notamment par l'extension du champ des indications géographiques protégées aux produits industriels, mais également  prendre toutes les mesures utiles pour favoriser une plus grande transparence de l'information délivrée sur l'origine des produits de consommation.

Pour rappel, dans une réponse à la question d'un sénateur sur l'étiquetage de l'origine des produits agricoles et alimentaires, le ministère de l'Agriculture, de l'alimentation, de la pêche, de la ruralité et de l'aménagement du territoire (Maaprat) avait fait part de son souhait que soient imposées des règles relatives à l'indication obligatoire de l'origine plus strictes que ce que prévoyait le projet de règlement sur l'information des consommateur sur l'origine des denrées alimentaires.

Source : PROPOSITION DE RÉSOLUTION PRÉSENTÉE EN APPLICATION DE L'ARTICLE 34-1 DE LA CONSTITUTION, pour une meilleure traçabilité des produits vendus en Europe au bénéfice des consommateurs et de l'emploi, Enregistré à la Présidence du Sénat le 22 mars 2011.

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus