Vers une meilleure gestion de l’eau de la forêt amazonienne?

Le 22 juillet 2011 par Célia Fontaine
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email


Au mois d’août prochain, une étude internationale sera élaborée afin de modéliser le comportement des ressources hydriques du bassin amazonien. Objectif: améliorer la gestion et l’utilisation de l’eau dans la région.
 
C’est ce qui a été décidé au cours de l’Atelier des pays amazoniens pour la stratégie régionale de la biodiversité, qui s’est tenu à Quito (Équateur) du 11 au 15 juillet dernier. Les huit pays membre de l’Organisation du traité de coopération amazonienne (OCTA) que sont la Bolivie, le Brésil, la Colombie, l’Équateur, la Guyane, le Pérou, le Surinam et le Venezuela, veulent mieux réguler la déforestation.
 
L’Amazonie couvre plus de 7,4 millions de kilomètres carrés, soit presque 40% de la surface totale de l’Amérique du Sud. Elle est le siège de 15% du processus global de photosynthèse et représente 20% des réserves d’eau douce mondiales. Mais aujourd’hui, elle ne remplit plus convenablement son rôle de puits de carbone (dans le JDLE). En 2010, le manque d’eau a détruit des massifs forestiers sur 5,3 millions de kilomètres carrés.
 
La sensibilité de la forêt amazonienne à la sécheresse a fait l’objet d’études scientifiques. Le changement climatique dans cette région devrait se concrétiser par des températures plus élevées et une réduction des précipitations, ce qui pourrait entraîner un certain stress hydrique sur le milieu. La forêt pourrait alors se transformer en pâturages ou en savane. Or ce changement de végétation accélère la libération dans l’atmosphère du carbone stocké dans le bois en décomposition, et accélère donc le phénomène de réchauffement climatique (dans le JDLE).
 

Actuellement, chaque pays possède ses propres critères pour évaluer le niveau de dégradation des écosystèmes de la forêt. Le système d’évaluation unifié qui sera mis en place prochainement devrait permettre de quantifier la déforestation et l’évolution des ressources hydriques.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus