Vers une meilleure évaluation de l’exposition aux nanoparticules au travail

Le 11 juin 2008 par Claire Avignon
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
L’Institut national de recherche et de sécurité (INRS) s’organise pour évaluer et prévenir les risques liés à l’utilisation des nanoparticules dans le monde du travail, indique-t-il dans un communiqué de presse du 10 juin. Son conseil d’administration du 29 mai a adopté un programme qui regroupe trois objectifs: évaluer les effets des nanoparticules manufacturées sur la santé; évaluer les expositions professionnelles; et prévenir les risques. Pour cela, l’INRS va poursuivre ses études toxicologiques, et pourrait engager des travaux épidémiologiques «afin de contribuer à combler le déficit en la matière». L’institut va également participer à la conception d’un instrument de mesure portable permettant de simplifier la caractérisation des expositions en milieu professionnel. Enfin, il va mener un travail d’adaptation des principes de prévention aux nanoparticules.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus