Vers une collecte de biodéchets en Ile-de-France

Le 11 mai 2012 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Bientôt un bac dédié aux biodéchets ?
Bientôt un bac dédié aux biodéchets ?

Alors que l’Agence métropolitaine de déchets ménagers (Syctom) projette de créer une unité de méthanisation au Blanc-Mesnil / Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), une étude sur la collecte des biodéchets sur ce territoire vient d’être réalisée par le cabinet Indiggo.

La future usine pourrait en effet traiter les biodéchets collectés séparément ainsi que les matières sèches issues de la station d’épuration voisine de La Morée à l’horizon 2015 (voir JDLE).

Selon les estimations d’Indiggo, plus de 50.000 tonnes de biodéchets pourraient être collectés chaque année sur le territoire (déchets issus des ménages et des gros producteurs).

7 scénarios de collecte ont été étudiés: collecte en bacs, en sacs, avec des points d’apport volontaire en habitat vertical, auprès des petits ou des très gros producteurs, sur les marchés forains, etc.

Si aucune option n’a encore été définitivement choisie, une expérimentation va être lancée dans les semaines à venir de façon à finaliser la mise en place définitive d’une collecte sélective de biodéchets, indique le Syndicat d’équipement et d’aménagement des pays de France et de l’Aulnoye (Seapfa), qui regroupe 173.000 habitants.

Pour l’heure, les déchets organiques sont très peu collectés en Ile-de-France de façon séparée. Il s’agit surtout de déchets verts récupérés en porte-à-porte ou déposés en déchetterie. Cette collecte est seulement obligatoire pour les très gros producteurs (1) depuis le 1er janvier 2012 (voir JDLE).

(1) Il s’agit des producteurs d’au moins 120 tonnes de biodéchets par an



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus