Vers une chute du prix des quotas

Le 14 avril 2006 par Enerpresse
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Alors que les négociations pour les seconds plans d’allocation des quotas (Pnaq) battent son plein, tout n’est pas encore réglé pour la première période d’engagement. Ainsi, 5 pays (Chypre, Grèce, Luxembourg, Malte et Pologne), nous rappelle Tendance Carbone, n’ont toujours pas de registre opérationnel. Pis, la Pologne (11% des quotas européens) n’a pas encore définitivement arrêté la liste des installations qui doivent entrer dans le marché des quotas. Or, réglementairement, Varsovie n’a plus qu’un mois pour dresser sa liste, faire valider son Pnaq par Bruxelles, ouvrir son registre, délivrer les quotas et vérifier les déclarations d’émissions 2005. Si les délais étaient respectés, les installations polonaises, dont on pense qu’elles seront dans leur majorité vendeuses de permis, pourraient contribuer à faire chuter le prix du quota.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus