Vers une Agence du bassin méditerranéen?

Le 14 mai 2009 par Sonia Pignet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Les 10 et 11 mai derniers s’est tenue la sixième conférence de la Femip (1), le bras financier de la Banque européenne d’investissement pour la Méditerranée, sur le thème du financement durable de l’eau et du changement climatique en Méditerranée. Elle a réuni des représentants d’institutions financières, d’organisations internationales, des spécialistes de l’eau et des décideurs des deux rives de la Méditerranée.
A l’issue des débats, les participants ont formulé trois recommandations. Ils proposent notamment de renforcer la coopération entre Etats au sein d’une Agence du bassin méditerranéen, qui aurait pour fonction d’harmoniser l’environnement législatif relatif à l’eau et au développement des énergies renouvelables. Concernant la gestion intégrée de l’eau, ils appellent à une prise de conscience générale englobant législateurs, décideurs politiques, citoyens, consommateurs, collectivités locales et entreprises. Enfin, ils recommandent d’impliquer le secteur privé (local et international) dans le financement de l’eau afin d’apporter une expertise et un soutien financier aux actions du secteur public pour la rénovation des infrastructures d’eau dans le bassin méditerranéen.

Depuis 2003, la Femip a accordé des prêts pour un total de plus de 700 millions d’euros, destinés à appuyer des projets facilitant l’accès à l’eau des populations du sud de la Méditerranée, indique-t-elle dans un communiqué.

(1) Facilité euro-méditerranéenne d’investissement et de partenariat


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus