Vers un réseau de veille en santé environnementale

Le 04 novembre 2010 par Sabine Casalonga
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

 

Les biologistes médicaux ont annoncé leur volonté de s’impliquer dans un réseau interdisciplinaire de veille sanitaire en santé environnementale, lors d’une table ronde sur le thème des produits reprotoxiques, jeudi 4 novembre, aux Journées internationales de biologie (JIB) qui se déroulent cette semaine à Paris.

 

Il s’agirait d’impliquer les laboratoires de biologie dans la mise en place d’un réseau de veille, en s’appuyant, dans un premier temps, sur le réseau Sentinelles de l’Inserm qui regroupe plus de 1.300 médecins et surveille plusieurs pathologies et indicateurs de santé (grippe, varicelle, tentatives de suicide…).

 

«  Les reprotoxiques sont particulièrement intéressants, et nos laboratoires sont bien équipés pour effectuer leur dosage. On pourrait débuter l’opération dans ce domaine  et l’étendre à terme à d’autres sujets », souligne Jean-Pierre Bali, secrétaire général de la Société française de biologie clinique (SFBC). «  Nous en sommes au pré-projet. A court terme, notre objectif est de mettre en place un groupe de travail multidisciplinaire sur les pathologies environnementales, dans la dynamique des initiatives officielles actuelles, notamment en lien avec le plan national Santé-environnement (PNSE II) », précise Pierre Carayon, co-président du Conseil scientifique de la SFBC.

 

Retrouvez la suite de cet article sur le blog du Salon Pollutec 2010

 

 

 

 

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus