Vers un plan européen d’autorisation de pesticides

Le 13 juillet 2006 par Agnes Ginestet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
L’Europe envisage de réorganiser les processus d’autorisation des pesticides. Dans son plan, Markos Kyprianou, membre de la Commission chargée de la santé et de la protection des consommateurs, propose de diviser les 25 pays de l’Union en trois zones (nord, centre, sud), selon leurs conditions climatiques et leur géographie. Ainsi, les produits ne seraient plus approuvés pour chaque pays uniquement.
Les règles seraient renforcées pour les produits les plus toxiques, alors que les produits les moins dangereux pour la santé devraient être plus facilement autorisés. Un pays serait en mesure d’interdire ou de limiter l’usage d’un pesticide même s’il est autorisé dans la zone à laquelle il appartient. Et ce, en imposant des mesures de réduction de risques aux agriculteurs, telles que des restrictions sur le périmètre d’usage ou la fréquence d’application du pesticide. Un gouvernement ayant limité l’usage d’un pesticide sur son territoire devrait en référer à la Commission. Selon ce plan, une demande d’autorisation déposée par une entreprise dans un pays de l’Union serait examinée par des experts nationaux et des experts de la Commission. En cas d’accord, l’autorisation serait étendue à l’ensemble des 25 Etats membres. «Une décision serait prise en l’espace de deux ans à partir de la demande émise par une entreprise» a assuré Markos Kyprianou. Toutefois, la substance active présente dans le produit devrait d’abord être autorisée par l’Union européenne


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus