Vers un partenariat sino-européen

Le 06 septembre 2005 par Enerpresse
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Il ne sera pas dit que le sommet des pays membres du G8 n’aura pas fait avancer le débat climatique. En parallèle aux discussions serrées sur le commerce du textile, le sommet sino-européen, qui s’est ouvert lundi 5 septembre à Pékin, devrait déboucher sur la conclusion d’un important partenariat.

Le 2 septembre, la Commission européenne et la Chine ont déjà annoncé un pré-accord sur le sujet (lequel ?), qui doit être concrétisé à Pékin. Le programme prévoit notamment un renforcement de la coopération sino-européenne sur l'efficacité énergétique (la Chine ambitionne de réduire de moitié l'intensité énergétique de son économie d'ici à 2020, ndlr), la maîtrise de la demande en énergie, les énergies renouvelables, les technologies de charbon propre, l'hydrogène et les piles à combustible, la production et le transport d'électricité. L'accord porte aussi sur un renforcement des liens climatiques.

L'Europe devrait notamment aider la Chine à mettre sur pied des opérations de récupération assistée de méthane et de capture et de séquestration du carbone. A cet égard, une opération d'envergure devrait d'ailleurs être annoncée. Les Européens pourraient aider les Chinois à construire, avant 2015, la première centrale au charbon «zéro-émission». Cet investissement, dont le montant pourrait atteindre 500 millions d'euros selon The Financial Times, n'est pas encore financé. Toutefois, il pourrait s'agir d'un projet comparable à celui annoncé, en juin dernier, par BP, ConocoPhilips et Scottish and Southern Energy. En clair, il s'agirait d'une centrale au charbon dotée d'un système de capture du gaz carbonique. Un CO2 qui serait ensuite injecté dans des puits de mine (de charbon ou de pétrole) ou des aquifères profonds.




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus