Vers un encadrement plus strict de l'usage des antibiotiques dans la chaîne alimentaire

Le 20 avril 2011 par Foodsafety Vigilance
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Publié le 18/04/2011 par Eglantine de Carpentier

animaux > medicaments veterinaires et vaccination

Dans un communiqué de presse du 12 avril 2011, le Parlement européen annonce qu'une proposition de résolution a été déposée visant à un encadrement plus strict des pratiques en termes d'usage d'antibiotiques en Europe, en particulier dans le secteur de l'élevage.

Cette résolution a été déposée suite au constat de l'utilisation à grande échelle des antibiotiques sur les animaux, tant pour le traitement que pour la prévention des maladies. Or, à la fin de la chaîne alimentaire, c'est la santé humaine qui est mise en danger. En effet, les virus deviennent plus résistants et les hommes peuvent être mis en contact avec ceux de leurs animaux domestiques. Par ailleurs, des résidus d'antibiotiques sont présents dans la nourriture et diminuent les défenses immunitaires.

Ainsi, la proposition de résolution déposée par le député italien Paolo Castro demande "une utilisation appropriée des antimicrobiens sur les animaux" afin qu'ils  "demeurent un outil efficace pour combattre la maladie, tant chez les animaux que chez l'homme". Cette proposition prône une production animale dépourvue d'antimicrobiens et préconise des alternatives telles que la vaccination et le contrôle des maladies infectieuses chez les animaux. Enfin, elle demande un travail statistique approfondi pour avoir une idée plus claire de l'état de la situation dans l'Union européenne.

A noter, cette proposition de résolution a été adoptée en commission parlementaire de l'agriculture. Elle doit encore être adoptée en séance plénière pour devenir la position officielle du Parlement européen.

Pour rappel, dans son programme de travail pour l'année 2011,  l'Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) avait annoncé vouloir se mobiliser pour lutter contre le développement de l'antibiorésistance (soit la résistance aux antibiotiques), qui représente une préoccupation majeure pour la santé humaine et animale.

Source :
- Communiqué du Parlement européen, "Trop d'antibiotiques tue les antibiotiques", 12 avril 2011 ;
- Proposition de résolution déposée à la suite de la question avec demande de réponse orale B7-000/2011 conformément à l'article 115, paragraphe 5, du règlement sur la résistance aux antibiotiques, 1er mars 2011.

 

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus