Vers la suspension de l’autorisation de mise en culture du maïs MON810

Le 01 mars 2012 par Foodsafety Vigilance
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Publié le 23/02/2012 par Eglantine de Carpentier

 Nouveaux aliments / OGM > Nouveaux aliments / OGM

Dans un communiqué de presse du 20 février 2012, le ministère de l'agriculture, de l'alimentation, de la pêche, de la ruralité et de l'aménagement du territoire (Maaprat) en commun avec le Ministère de l’écologie, du développement durable (MEDDTL), des transports et du logement annonce que les autorités françaises ont saisi la Commission européenne pour lui demander de suspendre l’autorisation de mise en culture du maïs MON810.

Le communiqué précise que la demande s’appuie sur un avis de l'Autorité européenne de sécurité des aliments (Efsa) de décembre 2011 qui montrent que la culture de ce maïs présente des risques importants pour l’environnement.
 
A noter, il ne s'agit pas d'une nouvelle clause de sauvegarde, mais d'une demande d'interdiction générale de la culture du MON 810.
 
Pour rappel, un communiqué du MEDDTL et du Maaprat du 16 janvier 2011 précisait que suite à la décision du Conseil d’État du 28 novembre 2011 d’annuler la clause de sauvegarde prise par la France en 2008 pour interdire la culture du maïs transgénique MON810, le Gouvernement maintenait son opposition à cette culture afin que la culture du maïs transgénique MON810 reste interdite en France en 2012.
 
Sources : Communiqué de presse du Maaprat, "Le Gouvernement saisit la Commission européenne pour lui demander de suspendre l’autorisation de mise en culture du maïs MON810", 20 février 2012


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus