Vers l'obligation d'informer le consommateur quant à l'origine des viandes issues des filières d'abattage rituel

Le 04 avril 2013 par Foodsafety Vigilance
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Publié le 26/03/2013 par Laurine Arnaud

Etiquetage / Information du consommateur > Etiquetage / Information du consommateur

Une proposition de loi visant à améliorer l'information du consommateur quant au mode d'abattage des animaux, a été enregistrée à la Présidence du Sénat le 17 janvier 2013.

Cette dernière prévoit l'insertion d'une nouvelle disposition au sein du Code de la consommation, imposant que sur l'étiquetage de la viande ou d'une préparation contenant de la viande issue, même partiellement, de la filière d'abattage rituel comporte de manière claire et visible la mention : "viande issue de la filière d'abattage rituel". 
 
Pour la création de cette obligation, les sénateurs invoquent, entre autres, des raisons de santé publique. En effet, selon eux, "de l'aveu même des services de l'État, la viande issue des filières d'abattages rituels est potentiellement dangereuse pour la santé. Dans le cadre de l'abattage rituel, il est en effet impossible de ligaturer l'oesophage des animaux lors de leur mise à mort et leur contenu gastrique chargé de germes pathogènes se répand dans le système sanguin et sur la carcasse, par la plaie béante du cou".
 
Pour rappel, une proposition de loi similaire avait déjà été enregistrée à la présidence du Sénat en novembre 2010, mais n'avait pas donné de suite.
 
Sources : Proposition de loi n° 269 visant à informer le consommateur quant à l'origine des viandes issues des filières d'abattage rituel, enregistrée à la Présidence du Sénat le 17 janvier 2013
 
 

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus