Vers l'harmonisation des études relatives au suivi des contaminants de l'alimentation

Le 13 mars 2012 par Foodsafety Vigilance
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Publié le 08/03/2012 par Eglantine de Carpentier

Substances indésirables > Contaminants

 

Dans un communiqué du 1er mars 2012, l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail (Anses) annonce le lancement d'un projet européen appelé "TDS_EXPOSURE" et destiné à harmoniser et à faciliter le suivi des contaminants de l'alimentation. 
L'Anses rappelle que les études réalisées, lorsqu'elles le sont, différent selon les Etats membres. En France le suivi des contaminants de l'alimentation se fait par le biais de plan de surveillance et d'études de l'alimentation totale (EAT). Le projet mené pour une période de quatre ans (2012 à 2016) a donc pour objectif "de promouvoir au niveau européen une méthodologie commune permettant de réaliser des études d'exposition à différents contaminants alimentaires tels que les métaux lourds, les mycotoxines, les résidus de pesticides ou encore les polluants organiques persistants tels que les dioxines. " Il permettra ainsi de mieux évaluer et donc de mieux gérer les risques liés à la présence de contaminants chimique dans l'alimentation. 
 
A noter les principales parties prenantes dans ce projet sont l'Autorité européenne de sécurité des aliments (Efsa), la direction générale Santé Consommation de l'Union européenne (DG SANCO), l'organisation mondiale de la santé (OMS) et l'organisation mondiale de l'alimentation (FAO) 
 
Pour rappel, les EAT ont pour objectif premier de surveiller l'exposition des populations à des substances problématiques en matière de santé publique : résidus de produits phytosanitaires, contaminants de toxines naturelles, additifs par exemple. Elles consistent à prélever sur différents points de vente les aliments régulièrement consommés par la population, les préparer tels qu'ils sont consommés, les mixer en des échantillons dits "composites", puis les analyser pour rechercher un certain nombre de substances toxiques et nutriments.
 
Sources : Communiqué de l'Anses "Lancement d'un projet européen destiné à harmoniser et à faciliter le suivi des contaminants de l'alimentation", 1er mars 2012

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus