ajouter à mes dossiersRéagir à cet article
imprimer Ajouter à vos favoris envoyer à un ami Ajouter à mes favoris Delicious Partager cet article sur WikioPartager cet article avec mon réseau profesionnel sur Viadeo linkedinPartager cette page sous TwitterS'abonner au flux RSS du JDLE

Vers l'allègement des contrôles sanitaires de la viande de porc ?

Le 31 octobre 2013 par Foodsafety Vigilance

Publié le 22/10/2013 Laurine Arnaud

Viandes > Ovins, Porcins, Bovins et Caprins
 

Dans un communiqué du 9 octobre 2013, le Parlement européen annonce le rejet d'une résolution de veto, présentée par la Commission de la sécurité alimentaire, à l'encontre d'un projet de règlement visant à généraliser l’inspection uniquement visuelle des carcasses de porc afin de déclarer une viande de porc propre à la consommation humaine. 
Ce projet de texte supprimerait le recours systématique aux incisions et palpations de la viande avant d'apposer la marque sanitaire. Ces procédures ne seraient autorisées que si les données concernant l'origine de la viande, les inspections antérieures ou les contrôles visuels indiquent des risques possibles pour la santé publique, la santé animale ou le bien-être des animaux.
 
Dans sa résolution de veto, la Commission de la sécurité alimentaire avance les arguments suivants contre cette réforme des contrôles sanitaires :
"- les risques pour la santé humaine pourraient ne pas être détectés et de la viande impropre à la consommation humaine pourrait intégrer la chaîne alimentaire ;
- des anomalies, telles que des abcès ou des tumeurs, pourraient ne pas être détectées et, même si elles ne représentent pas de risques pour la santé, pourraient décevoir les attentes des consommateurs en matière de qualité des denrées alimentaires ;
- les infractions aux réglementations en matière de bien-être animal pourraient ne pas être détectées si les organes ne sont pas examinés comme il se doit ;
- la probabilité de détecter des épizooties pourrait diminuer."
 
Pour information, ces nouvelles dispositions remplaceraient les dispositions actuellement fixées à l’annexe I, section IV, chapitre IV, partie B du règlement (CE) nº 854/2004 du 29 avril 2004 fixant les règles spécifiques d'organisation des contrôles officiels concernant les produits d'origine animale destinés à la consommation humaine.
 
Sources :
Communiqué du Parlement européen, ""Le Parlement autorise une réforme des contrôles sanitaires de la viande de porc", 9 octobre 2013 ;
Projet de règlement de la Commission modifiant certaines annexes des règlements (CE) nº 853/2004 et (CE) nº 854/2004 du Parlement européen et du Conseil ainsi que du règlement (CE) nº 2074/2005 ;
Proposition de résolution déposée conformément à l'article 88, paragraphes 2 et 3 et paragraphe 4, point c), du règlement sur le projet de règlement de la Commission modifiant certaines annexes des règlements (CE) nº 853/2004 et (CE) nº 854/2004 du Parlement européen et du Conseil ainsi que du règlement (CE) nº 2074/2005, 2 octobre 2013
 


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor