Veolia met sa branche Eau au régime sec

Le 21 juin 2017 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Frédérick Van Heems, directeur général de Veolia Eau France
Frédérick Van Heems, directeur général de Veolia Eau France

Pour la 4e fois depuis 2014, les salariés de Veolia Eau France sont frappés par un plan social. Celui-ci vise à supprimer 572 postes.

 

Les effectifs de la filiale Eau de Veolia continuent de fondre comme neige au soleil. Selon le plan social présenté ce 21 juin au comité central d’entreprise, 572 postes vont disparaître, dont 281 dans le secteur hors-exploitation et 291 dans la relation clientèle. 7 centres d’appel sur 10 seront supprimés début 2019. Par ailleurs, 987 personnes vont connaître une mutation géographique ou fonctionnelle, selon Frédéric Van Heems, directeur général de Veolia Eau France.

«Nous n’acceptons par ces suppressions d’emplois, surtout par licenciement sec», a affirmé de son côté Franck Le Roux, représentant de la CGT, première force syndicale dans l’entreprise.

Depuis 2014, les effectifs ont déjà été réduits d’environ 3.000 personnes, suite à trois plans sociaux, dont le dernier –qui date de juin 2016- n’est pas encore finalisé. Cette filiale de Veolia ne comptait plus que 12.600 salariés.

 

Retour en régie
 

A la peine depuis plusieurs années, son activité se réduit en raison du choix de nombreuses collectivités de revenir à une gestion de l’eau en régie, d’une pression accrue sur les marges liée à la concurrence et de la faible inflation.

Pour tenter de remonter la pente, Frédéric Van Heems a préparé un plan de transformation qui vise «à décentraliser et à alléger les structures intermédiaires du groupe à partir du 1er janvier 2018». Objectif: doubler la rentabilité de la branche Eau d’ici 2020 et atteindre un chiffre d’affaires de 3 milliards d’euros contre 2,9 Md€ en 2016.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus