Véhicules polluants: pas de vignette mais un site web

Le 04 décembre 2014 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Contrairement à Paris, Berlin a déjà mis en place des zones interdites aux véhicules les plus polluants
Contrairement à Paris, Berlin a déjà mis en place des zones interdites aux véhicules les plus polluants

Dans l’attente de mesures efficaces pour réduire la pollution atmosphérique liée au trafic routier, l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe) a mis au point un calculateur en ligne de l’impact de tout véhicule.

 

Le site web Priorit’Air permet en un clic de connaître l'importance des émissions polluantes de tout véhicule motorisé (voiture particulière, camionnette, poids lourd, autocar, 2 roues, etc.) sur une échelle de 1 à 5 (5 étant la catégorie la moins polluante).

Pour obtenir le résultat, il suffit d’indiquer le modèle du véhicule, sa date de première immatriculation ainsi que le carburant utilisé.

Alors que le trafic routier est responsable à Paris de 58% des émissions de particules fines PM2,5 et de 66% des émissions d’oxydes d’azote (NOX) selon Airparif, aucune zone à faible émission n’y a encore été créée. Contrairement à 200 villes européennes, dont Londres et Berlin.

En décembre 2013, un rapport du Conseil général de l’environnement et du développement durable (CGEDD) a préconisé de généraliser l’identification des véhicules les plus polluants par un système de vignettes de trois couleurs. Des vignettes qui permettraient de réglementer la circulation dans certaines zones. 

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus