Véhicules électriques: le projet de la CNR reconnu de dimension nationale

Le 02 mars 2015 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Une quinzaine de stations seront opérationnelles dès 2015
Une quinzaine de stations seront opérationnelles dès 2015

Le projet de réseau de bornes de recharge électrique, porté par la Compagnie nationale du Rhône (CNR), a été reconnu de dimension nationale par une décision publiée le 1er mars au Journal officiel.

Il vise à déployer 52 points de charge de haute puissance (dite rapide) dans 3 régions et 23 communes du sillon rhodanien, entre le lac Léman et la Méditerranée. Le détail de leur implantation sera connu à l’issue de la concertation avec les gestionnaires des réseaux de distribution d’électricité et ceux du domaine public, mais leur mise en place devra être effective au plus tard le 31 mars 2017, pour un coût de 3 millions d’euros. Selon la CNR, une quinzaine de stations seront opérationnelles dès 2015.

Cette décision a pour effet d’exempter les points de charge rhodaniens de la redevance d’occupation du domaine public (3 M€

selon la CNR), comme c’est le cas du réseau déployé par le groupe Bolloré (16.000 bornes d’ici à 2019). Les stations seront alimentées par l'électricité issue des centrales hydroélectriques. Le prix forfaitaire de la recharge s'élèvera à 5 euros.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus