Véhicule électrique: EDF réplique à Bolloré

Le 10 décembre 2014 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
EDF pourrait installer ses super bornes à la frontière allemande.
EDF pourrait installer ses super bornes à la frontière allemande.

L’opérateur historique n’entend pas abandonner au groupe Bolloré le marché des bornes de recharge de véhicule électrique. Deux jours après que le consortium breton a confirmé l’installation de 16.000 bornes en trois ans, EDF présente son programme.

L’électricien entend mettre en service 200 bornes, l’an prochain, a indiqué à l’AFP une source proche du dossier, confirmant une information initialement publiée par Le Parisien. Originalité: les systèmes d’EDF rechargeront en 20 à 30 minutes les batteries des véhicules électriques, contre 2 à 3 heures pour les dispositifs choisis par Bolloré.

Contrairement à ce dernier, les bornes rapides d’EDF seront installées sur des aires d'autoroutes et à proximité de «nœuds de communication structurants», situés près de grandes villes.

Le Parisien évoquait des implantations «autour des frontières avec l'Allemagne, la Belgique et l'Italie». Selon le quotidien, l'Europe financera ces bornes à hauteur de 4,5 millions d'euros, sur un montant total de 10 M€.

Porté par un consortium associant EDF, Renault, Nissan, BMW et Volkswagen, le projet a obtenu le soutien financier de la Commission européenne, dans le cadre du programme RTE-T (réseau transeuropéen de transport), a expliqué la source ayant eu accès au dossier.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus