Vattenfall veut un marché mondial des quotas

Le 16 janvier 2006 par Enerpresse
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Comment développer l’utilisation des mécanismes de flexibilité ? Telle était la question posée aux auteurs d’un rapport de l’agence internationale de l’énergie. Vattenfall présentera ses idées sur la question lors du prochain sommet économique mondial, qui se tiendra à Davos, du 25 au 29 janvier prochains. Dans un entretien accordé, samedi, au Dagens Nyheter, Arne Mogren plaide pour la création d’un marché mondial des quotas d’émissions. Souhaitant que celui-ci couvre le maximum de pays, ayant un niveau minimal d’émissions, le responsable des affaires publiques du groupe germano-suédois demande aussi que les allocations de permis soient faites pour de très longues périodes. A. Mogren espère convaincre ses confrères de l’intérêt de créer un groupe de travail dès cette année, pour une mise en service de son système en 2015.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus