Vattenfall et des ONG approuvent un plafond d’émission

Le 15 avril 2011 par Sonja van Renssen
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article
L’électricien suédo-allemand Vattenfall est la première grosse compagnie d’énergie européenne à accepter de plafonner les émissions de CO2 d’une de ses centrales au charbon. Vattenfall a accepté que la partie fonctionnant au charbon de sa nouvelle centrale à Eemshaven (Pays-Bas) n’émette pas plus de 360 grammes de CO2 par kilowattheure –le niveau d’émission d’une centrale au gaz classique– lorsqu’elle entrera en service en 2020.
 
Cet accord contraignant a été signé avec 6 ONG, qui ont en retour accepté de cesser de protester contre la première tranche de la centrale, fonctionnant au gaz.
 
Pour parvenir à réduire fortement ses rejets carbonés, Vattenfall devra développer la co-combustion de biomasse ou installer un système de captage/stockage de carbone.
 
La mise en place d’une norme de performance d’émission au niveau européen est tombée à l’eau l’année dernière mais certains pays, comme le Royaume-Uni, explorent cette option au niveau national.


Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus