Varsovie diffère son programme nucléaire

Le 03 septembre 2010 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

La Pologne n’a jamais eu de chance avec l’atome. Dans les années 1970, est lancé un programme prévoyant la construction, à ?arnowiec, de quatre réacteurs VVER 440, assemblés en Tchécoslovaquie. Les travaux débutent en 1982, mais s’arrêtent irrémédiablement en 1989. Le nuage de Tchernobyl est passé par là.

Le premier réacteur est achevé à 40%. Depuis, la Pologne essaie de s’associer au projet balte de construction d’un gros réacteur en Lituanie, en remplacement de 2 tranches RBMK de la centrale d’Ignalina. Un projet pratiquement au point mort.

En 2008, Varsovie se résigne à relancer un programme nucléaire qui prévoit la divergence d’un premier (sur une série de quatre) réacteur dès 2020. Un calendrier désormais jugé irréaliste. Il y a quelques jours, au cours d’une conférence de presse, la commissaire polonaise à l’énergie nucléaire, Hanna Trojanowska, a annoncé que la première tranche polonaise ne pourrait diverger avant 2022, au mieux. La seconde ne devant pas injecter ses électrons sur le réseau avant 2030.

D’ici là, il faudra mettre sur pied la future agence nationale de l’énergie atomique, peut-être en 2012, et répondre aux offres des constructeurs de centrales nucléaires. Areva, GE-Hitachi et Toshiba-Westinghouse ont déjà fait des propositions au gouvernement polonais. Un gouvernement qui a également signé des accords de coopération nucléaire avec la France, les Etats-Unis, le Japon et la Corée du Sud. Ce dernier pays ayant raflé le contrat d’Abou Dhabi, de sinistre mémoire pour l’industrie nucléaire française.

Dernière chose, l’administration polonaise devra aussi choisir le site d’implantation de sa future centrale. Trois villages ont été retenus : ?arnowiec, bien sûr, mais aussi Kopan et Lubiatowo. A cette centrale pourrait être couplée une station de pompage-turbinage, un système qui reste l’un des moyens les plus efficaces de stocker l’énergie.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus