Vancouver prône le concept d’«éco-densité»

Le 20 juin 2006 par Claire Avignon
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Lors de la troisième session du Forum urbain mondial organisé par le Programme des Nations unies pour les établissements humains (Onu-Habitat) du 19 au 23 juin à Vancouver (Canada), la métropole de l’ouest canadien a lancé une campagne en faveur de l’«éco-densité». Les édiles de Vancouver veulent redessiner leur ville pour que ses habitants vivent sur une surface plus resserrée, utilisent moins leurs voitures et, en un mot, consomment moins de ressources, le but étant de faire de Vancouver un modèle de «durabilité» urbaine. La ville veut créer une charte et développer un outil permettant de mieux comprendre les impacts environnementaux des entreprises et des citoyens. Ce thème de la durabilité doit être au cœur du colloque mondial sur les villes qui permettra à des experts de discuter de coopération internationale en matière de développement urbain et d'urbanisation durable, et de dégager des modèles susceptibles de répondre aux problèmes posés par l'urbanisation dans les villes du monde entier. «Si tout le monde vivait (comme les habitants de Vancouver), il nous faudrait les ressources de trois à cinq planètes», fait valoir Greg Searle de l'organisation écologique One planet.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus