Utilitaire électriques : Paris se met au jus

Le 29 juin 2020
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article
Une nouvelle offre d'autopartage électrique.
Une nouvelle offre d'autopartage électrique.
Clem

A Paris, dès le mercredi 1er juillet, professionnels et particuliers pourront louer des véhicules utilitaires électriques en autopartage.

 

L’opérateur Clem’ proposera dès mercredi pas moins de 54 fourgons Renault Kangoo ZE et Nissan e-NV200. Une offre qui viendra combler, au moins en partie, le vide laissé par Autolib’. Les 54 véhicules seront répartis dans la capitale, sur d’anciennes stations du feu service d’autopartage public. A terme, plus de 300 utilitaires zéro émission et plus de 100 stations seront disséminés à l'échelle de la région parisienne.

L’opérateur, qui revendique « le plus important projet d'autopartage de véhicules utilitaires électriques déployé à l'échelle mondiale mi-2020 », proposera différentes offres tarifaires. Comptez 4,5 euros pour une demi-heure sans abonnement et 39 euros pour une location à la journée.

Adoucir la capitale

Cette solution partagée est déployée pour les professionnels, « notamment les petits commerçants et les artisans pour s’approvisionner et livrer », et les particuliers pour les transports de courses et d'encombrants.  « Nous sommes persuadés que l’autopartage des véhicules utilitaires légers électriques participera à un apaisement des centres urbains », a expliqué dans un communiqué, Bruno Flinois, fondateur de Clem’.