USA: plus de fonds pour les tsunamis

Le 01 février 2005 par Claire Avignon
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Le vote d'un projet de loi sur les tsunamis doit avoir lieu le 2 février. Des sénateurs d'Alaska et d'Hawaï, les régions des Etats-Unis les plus vulnérables aux tsunamis, ont annoncé lundi 24 janvier vouloir présenter un projet de loi pour renforcer le système d'alerte actuel. Nommée "Tsunami Preparedness Act", la nouvelle législation devrait couvrir les côtes atlantiques, de la mer de Caraïbes et du golf du Mexique, en plus des côtes pacifiques. La loi du démocrate hawaïen Daniel Inouye et du républicain d'Alaska Ted Stevens devrait permettre d'augmenter les fonds annuels de 35 millions de dollars (26,8 millions d'euros) de 2006 à 2012 pour financer le remplacement ou la réparation des capteurs, appelés "tsunamètres" déjà installés sur les côtés. Il a été découvert au début du mois que trois tsunamètres sur les six installés fonctionnaient mal. La loi devrait en outre améliorer la préparation des communes proches des côtes, et les recherches sur les tsunamis. Les fonds profiteraient aux deux seuls centres de recherches existant aux Etats-Unis qui se trouvent en Alaska et à Hawaï. Ils auraient en charge de rassembler toutes les données liées aux tsunamis pour éditer des bulletins d'alerte.

Ces fonds complèteraient alors les 37,5 millions de dollars (28,7 millions d'euros) promis par le gouvernement  pour améliorer la détection des tsunamis. 24 millions de dollars (18,4 millions d'euros) doivent aller au National Oceanic Atmospheric Administration (NOAA) et 13,5 millions de dollars (10,3 millions d'euros) à l'US Geological Survey (USGS).




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus