USA: plus de décharges dangereuses dans les zones pauvres

Le 22 février 2007 par Claire Avignon
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Aux Etats-Unis, les décharges de déchets dangereux sont situées «de manière disproportionnée» dans les zones pauvres, où vivent des minorités. C'est la conclusion d'une étude menée par des chercheurs de l'université du Michigan. Une hypothèse généralement avancée est que les décharges ont été construites avant qu'un voisinage ne s'installe. Seules les populations pauvres se seraient alors installées du fait d'un coût de la vie moindre. Mais la recherche universitaire montre que l'installation des riverains précède celle des installations de déchets, les Wasp (1) étant partis depuis longtemps de la zone défavorisée. C'est la chute de l'importance sociale et de l'influence politique qui entraîne une résistance moindre et donc l'installation des décharges.



(1) White anglo-saxon protestants




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus