USA : les républicains font de l’épuration climatique

Le 10 janvier 2011 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Dans un Congrès tout juste renouvelé, les républicains n’ont pas perdu de temps. Mercredi 5 janvier, premier jour de la nouvelle législature, trois sénateurs ont présenté des propositions de lois visant à empêcher l’agence fédérale de l’environnement (l’EPA, selon l’acronyme américain) de réguler les émissions de gaz à effet de serre.

 

Représentante de l’Etat du Tennessee, très dépendant du charbon, Marsha Blackburn veut rappeler par la loi que le gaz carbonique n’est pas un gaz polluant, au sens du Clean Air Act. Un postulat pourtant battu en brèche par un arrêt de la Cour suprême de 2007.

 

Député de l’Etat (charbonnier) du Texas, Ted Poe veut purement et simplement empêcher que des fonds fédéraux puissent servir à la mise en place d’un marché de quotas d’émission. Dit autrement : si l’EPA impose les restrictions d’émission de GES aux industriels, elle se fera couper les vivres. Simple, mais efficace.

 

Elue de la Virginie occidentale (deuxième producteur américain de charbon), Shelley Moore Capito est plus modérée. Son texte ne demande qu’un délai de deux ans avant que l’EPA ne régule les émissions industrielles de dioxyde de carbone et de méthane : deux GES dont son Etat (grand producteur de charbon) est fort émetteur.

 

Emportés par l’euphorie de la victoire, les républicains, majoritaires à la Chambre, en ont aussi profité pour supprimer le comité parlementaire sur l’indépendance énergétique et le changement climatique. Il était présidé par le député du Massachussets Edward Markey, l’un des rapporteurs du projet de loi sur l’énergie et le climat, voté par la Chambre le 26 juin 2009, mais non par le Sénat.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus