USA: les industriels pourront polluer plus facilement

Le 07 octobre 2011 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Les Etats-Unis n’en finissent plus de détricoter leur réglementation régissant la pollution atmosphérique.
 
Jeudi 6 octobre, l’agence fédérale de protection de l’environnement (EPA) a annoncé qu’elle allait assouplir la législation sur les pollutions de l’air trans-Etats. Du fait d’une meilleure «comptabilité» des émissions de polluants photochimiques, l’EPA entend allouer plus de quotas d’émission d’oxydes d’azote, pour 2012, aux industriels de Floride, Louisiane, Michigan, Mississipi, Nebraska.
 
De leur côté, les raffineurs et autres utilisateurs de combustibles fossiles pourront émettre plus de dioxyde de soufre, dans le New Jersey, dans l’Etat de New York, au Texas et dans le Wisconsin (qui voit ses limites de rejets de NOx également rehaussées).
 
Le même jour, la Chambre des représentants (à majorité républicaine) a voté deux propositions de loi visant à retarder de 5 ans l’entrée en vigueur de nouvelles limites d’émission dans l’air pour les secteurs du ciment, de la production de chaleur et de l’incinération des déchets.
 
Dans le cas très peu probable où ces deux textes seraient votés, dans les mêmes termes, par les deux chambres du Congrès, la Maison blanche a promis d’y appliquer son veto.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus