USA: le retour du stockage géologique

Le 16 mai 2011 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email


 

Une commission ad hoc vient de se prononcer pour la construction de sites d’entreposage et de stockage géologique de déchets nucléaires à haute activité.
 
Vendredi 13 mai, au cours d’une présentation à la presse, les membres de la Blue Ribbon Commission on America’s Nuclear Future ont estimé que le moyen le plus sûr de gérer les combustibles usés des centrales nucléaires et les résidus à haute activité et à vie longue était de les entreposer, pour les laisser refroidir, avant de les stocker définitivement dans des couches géologiques idoines.
Cette conclusion, qui doit être confirmée dans le rapport définitif attendu fin juillet, ne manquera pas de faire grincer des dents. A commencer par celles des exploitants de centrales à qui les gouvernements américains promettent des solutions pérennes depuis des années.
 
En 1976, le Congrès américain avait présélectionné un ancien volcan du Nevada (Yucca mountain) pour stocker 70.000 tonnes de déchets très radioactifs. Une décision confirmée, 16 ans plus tard, par le président George W. Bush. Il faudra encore 4 ans pour que les travaux débutent. En trois ans, une dizaine de kilomètres de galeries sont creusés, ainsi que plusieurs alvéoles expérimentales de stockage. L’objectif est d’inaugurer l’installation en 2017.
 
Las, devant la guérilla juridique menée par le sénateur démocrate du Nevada Harry Reid, le projet est stoppé à plusieurs reprises. Durant la dernière campagne présidentielle, le candidat Obama, qui ne veut pas s’aliéner les électeurs du Nevada, promet de l’arrêter définitivement. Ce qu’il fera une fois élu.
 
Les compagnies électriques l’ont mauvaise. Car elles doivent trouver une solution transitoire, le temps qu’une nouvelle solution définitive ne soit mise en œuvre. Des sites de stockage à sec, dans des conteneurs en béton, sont aménagés dans le périmètre de 76 sites nucléaires, répartis dans 35 Etats.
 
De plus, l’Etat fédéral continue de percevoir une taxe sur la production d’électricité pour financer la construction de… Yucca Mountain. Chaque année, le Fonds des déchets nucléaires perçoit 750 millions de dollars supplémentaires (527,68 millions d’euros). Géré par le département du Trésor, ce fonds dispose d’un trésor de guerre de 24 milliards $ (17,34 milliards €). Pour le récupérer, le Nuclear Energy Institute et 16 de ses membres ont déposé plainte devant un tribunal fédéral, le 8 mars, contre le département de l’énergie.
La suite au prochain épisode…


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus