USA: l'obésité coûte cher aux compagnies aériennes

Le 09 novembre 2004 par Christine Sévillano
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Le coût de l'obésité des Américains pèse aussi sur les compagnies aériennes. La surcharge de poids dans les avions a en effet entraîné une hausse de la consommation de kérosène et un surcoût de 213 millions d'euros. Les compagnies cherchent désormais à alléger les appareils en conservant leurs passagers.

La hausse du baril de pétrol n'est pas le seul phénomène qui fait blêmir les compagnies aériennes américaines. Une étude du département américain de la Santé, réalisée par le Centre de contrôle et de prévention des maladies (CDC), a révélé, que les charges des compagnies aériennes avaient augmenté ces dernières années en raison du poids croissant des passagers. Et pour cause, dans les années 1990, le poids moyen des Américains s'est accru de 4,5 kilos! L'obésité a coûté près de 213 millions d'euros en raison d'une hausse de la consommation du kérosène de 1,3 millions de mètres cubes. Ce résultat est basé sur le prix des années 90 situé à 16 centimes d'euros le litre, soit moins de la moitié du prix actuel du carburant. L'impact est loin d'être neutre sur le plan environnemental puisque cette plus grande utilisation des hydrocarbures a entraîné un excédent de dioxyde de carbone de 3,8 millions de tonnes et l'émission d'autres polluants comme l'oxyde nitrique et le monoxyde de carbone.

Les compagnies aériennes agissent pourtant pour faire diminuer le chargement des appareils et compenser celui de leurs passagers. Exit donc les magazines volumineux ou les cuillères et les fourchettes en métal remplacées par des couverts en plastique. Même les matériaux lourds qui composent les sièges sont repensés et remplacés par des pièces en plastique. Cela peut paraître marginal pourtant selon l'Association américaine des transports aériens, le retrait des magazines permet de réduire le poids d'un avion de plusieurs centaines de kilos. Malgré les difficultés économiques que les compagnies aériennes traversent, cette association n'est pas très favorable à certaines pratiques mises en oeuvre par ses adhérents qui ressemblent à une incitation à maigrir. Southwest airlines de Dallas demande par exemple aux personnes obèses de payer le prix de deux places. Alaska airlines de Seattle calcule aussi le poids des enfants qui montent à bord et leur facture le prix adulte s'ils sont en surpoids.

En 1993, le crash du vol 5481 en Caroline du nord a été causé par un excédent de poids à l'arrière de l'avion combiné à une erreur de maintenance.




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus