USA : EDF seul en lice

Le 27 octobre 2010 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

L'énergéticien français a annoncé mardi 26 octobre qu'il allait racheter les 50 % de son partenaire américain Constellation dans leur co-entreprise nucléaire UniStar pour 140 millions de dollars (101,41 millions d’euros), tandis que Constellation abandonne son option de vente sur des centrales thermiques.

Dans un communiqué commun, les deux groupes indiquent être parvenus à un accord « qui restructure leur partenariat, élimine l'option de vente qui était activable, et fait que UniStar Nuclear Energy sera désormais propriété totale d'EDF ».

L'accord a été approuvé par les conseils d'administration d'EDF et Constellation, ajoute le communiqué. Au terme de cet accord, EDF devient seul propriétaire d'UniStar ainsi que de 4 sites où le consortium voulait construire des réacteurs européens EPR (Calvert Cliffs 3 et 4, Nine Mile Point et R. E. Ginna). Mais pour ce faire, EDF devra trouver un autre partenaire américain. En effet, la réglementation locale interdit à une compagnie étrangère d'exploiter une centrale nucléaire.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus