Urgence pour faire face aux catastrophes naturelles

Le 06 juin 2007 par Claire Avignon
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

La communauté internationale doit prendre des mesures urgentes pour faire face au changement climatique et à l'accroissement du risque de catastrophes naturelles, ont estimé mardi 5 juin les responsables de la prévention des risques et des affaires humanitaires des Nations unies, selon l'AFP. «Nous n'avons pas de temps à perdre, il ne s'agit pas d'une approche politique qui soit un luxe ou une option, c'est une politique d'assurance essentielle pour un monde confronté aux catastrophes», a en outre analysé John Holmes, le secrétaire général adjoint des Nations unies chargé des affaires humanitaires.

«8 des 10 villes les plus peuplées de la planète sont situées dans des zones à risque de tremblements de terre, et 6 de ces villes sont exposées à des tempêtes, inondations et tsunamis», a souligné John Holmes. « Infrastructures en mauvais état, érosion des terrains, zones surpeuplées et déficit de services de secours: cette combinaison d'éléments pourrait conduire à des catastrophes d'une ampleur sans précédent», a-t-il ajouté à l'ouverture de la première session de la Plate-forme mondiale pour la réduction des risques de catastrophes qui se tient à Genève.



«Il ne suffit pas de mettre sur pied un centre de direction national sur les catastrophes, il faut lui donner des ressources. La réduction des risques de catastrophes doit apparaître dans toutes les politiques», a estimé John Holmes.




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus