Unilever va produire du thé «durable»

Le 30 mai 2007 par Claire Avignon
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Dans un communiqué du 25 mai, le premier producteur mondial de thé Unilever a annoncé qu'il s'approvisionnerait auprès de fournisseurs appliquant «les principes éthiques du développement durable». Pour cela, la multinationale a demandé à l'ONG Rainforest alliance (1) de certifier les fermes kenyanes qui produisent du thé pour Unilever en fonction de critères environnementaux, sociaux et économiques. La Tanzanie, le Malawi, l'Indonésie, l'Inde, l'Argentine et le Sri Lanka suivront. Lipton sera la première marque à commercialiser du thé certifié, dès 2010.



«Cette décision va transformer l'industrie du thé, qui souffre depuis des années d'une offre pléthorique et d'un certain essoufflement», a analysé Patrick Cescau, PDG d'Unilever.

La nouvelle politique de certification devrait permettre de diminuer les teneurs en pesticides du thé. Même si le groupe respecte déjà la réglementation sur les limites maximales résiduelles (2), la nouvelle ne peut que rassurer les consommateurs.

(1) Voir l'article du JDLE intitulé «Certifier permet d'avoir accès au marché international»

(2) Voir l'article du JDLE «Des résidus de pesticides dans le thé»




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus