Une ZEE en Méditerranée

Le 31 août 2009 par Sonia Pignet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Dans un communiqué du 25 août, le ministère de l’écologie, de l’énergie, du développement durable et de la mer (Meeddm) indique que la France a décidé de déclarer auprès de l’Onu une zone économique exclusive (ZEE) en Méditerranée. «C’est un ’changement de cap‘ qui vise à protéger la pêche française, mais surtout à protéger les poissons et éviter la venue de flottes puissantes et armées en Méditerranée, une mer fermée», a déclaré Jean-Louis Borloo, d’après le communiqué du Meeddm. En effet, dans la ZEE, l’Etat côtier a des droits souverains aux fins d’exploitation et d’exploitation, de conservation et de gestion des ressources.

Jean-Louis Borloo a précisé que la ZEE s’étendrait sur un périmètre approximatif de 70 milles, ce qui correspond à l’actuelle zone de protection écologique. D’après le Service hydrographique national (Shom), la France serait le premier pays côtier à revendiquer une ZEE en Méditerranée.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus