Une ZEE en Méditerranée

Le 31 août 2009 par Sonia Pignet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article
Dans un communiqué du 25 août, le ministère de l’écologie, de l’énergie, du développement durable et de la mer (Meeddm) indique que la France a décidé de déclarer auprès de l’Onu une zone économique exclusive (ZEE) en Méditerranée. «C’est un ’changement de cap‘ qui vise à protéger la pêche française, mais surtout à protéger les poissons et éviter la venue de flottes puissantes et armées en Méditerranée, une mer fermée», a déclaré Jean-Louis Borloo, d’après le communiqué du Meeddm. En effet, dans la ZEE, l’Etat côtier a des droits souverains aux fins d’exploitation et d’exploitation, de conservation et de gestion des ressources.

Jean-Louis Borloo a précisé que la ZEE s’étendrait sur un périmètre approximatif de 70 milles, ce qui correspond à l’actuelle zone de protection écologique. D’après le Service hydrographique national (Shom), la France serait le premier pays côtier à revendiquer une ZEE en Méditerranée.


Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus