Une taxe sur l’aviation aux Pays-Bas

Le 03 octobre 2007 par Claire Avignon
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

L'association des compagnies aériennes européennes (AEA) critique, dans un communiqué du 2 octobre, la décision du gouvernement néerlandais de taxer les passagers des vols européens et de moins de 2.500 kilomètres (11,25 euros) et intercontinentaux (45 euros). «La taxe a été présentée comme une mesure environnementale, bien que les revenus (350 millions d'euros annuels) ne soient pas utilisés à des fins environnementales, ni pour des projets d'infrastructure dédiés à la réduction de l'impact de l'aviation sur l'environnement», note l'AEA. Le lobby insiste à nouveau sur l'importance des efforts du secteur aérien –les émissions de gaz à effet de serre par passager et par kilomètres ont diminué de 20% ces 10 dernières années- et sur le rôle d'une meilleure gestion du trafic, plus efficace, selon l'AEA, que la mise en place d'une taxe ou d'un système d'échange de quotas d'émission de gaz à effet de serre. De son côté, le gouvernement des Pays-Bas estime qua sa réforme prévue pour 2008 entraînera une réduction de 11 à 13% du nombre de passagers dans les aéroports néerlandais, et de 9% des émissions carboniques.




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus